Les mots ramassés en chemin

Avec des écrivaines et écrivains francophones du Canada

Soirée de lecture organisée par le Centre de la francophonie des Amériques

Le Centre de la francophonie des Amériques est heureux de prendre part à la 31e édition du Salon du livre de Dieppe, qui se déroulera du 21 au 24 octobre en format hybride, en organisant une soirée de lecture intitulée Les mots ramassés en chemin. Cette activité culturelle a pour but de faire découvrir quelques œuvres de la littérature franco-canadienne contemporaine et de sensibiliser le grand public à la diversité linguistique par le biais de la littérature.

Les mots ramassés en chemin sera diffusé le jeudi 21 octobre à 20 h (HAE) sur les pages Facebook et chaînes YouTube du Centre de la francophonie des Amériques et du Salon du livre de Dieppe.

La langue française au cœur de réflexion

Les mots ramassés en chemin : la formule est empruntée d’un vers de Gérard LeBlanc, le grand poète acadien qui a réfléchi longuement sur la condition du français, notamment dans son recueil de poésie Éloge du chiac, publié en 1995 aux éditions Perce-Neige. Un quart de siècle plus tard, ce thème reste actuel et trouve écho dans les œuvres d’un grand nombre d’écrivaines et d’écrivains francophones du Canada. Quatre artistes francophones contemporaines et contemporains se rencontrent et partagent leurs réflexions sur leur relation au français.

Céleste Godin (Nouvelle-Écosse), Amber O’Reilly (Territoires du Nord-Ouest) et Gabriel Robichaud (Nouveau-Brunswick) réciteront des extraits de leurs pièces de théâtre et de leurs recueils de poésie qui proposent une réflexion sur la langue comme vecteur de l’identité. Yao, artiste de l’Ontario, sera animateur de cette soirée de lecture.

Céleste Godin, Nouvelle-Écosse

Poète, slameuse et dramaturge originaire de la Nouvelle-Écosse, Céleste Godin s’est fait connaître par ses chroniques percutantes adressées, très souvent, à ses compatriotes de l’Acadie. Elle a fait paraitre sa première pièce de théâtre intitulée Overlap en 2020 (Prise de parole), une collection de brefs monologues. La dramaturge y propose une réflexion sur les sujets actuels comme #MeToo et Black Lives Matter. La question du rapport au français et au français acadien y occupe une place importante. Elle vit aujourd’hui à Moncton.

Nous avons collectivement choisi de combattre notre propre complexe d’infériorité orale en démontrant une fierté immuable envers nos régionalismes respectifs.
Cette affirmation de notre existence via notre vocabulaire vaut le coût de notre refus d’apprendre à utiliser le plein potentiel de la langue française.
(Extrait, Overlap)

Amber O’Reilly, Territoires du Nord-Ouest

Amber O’Reilly est une poète, slameuse, autrice de théâtre, scénariste, recherchiste et animatrice d'événements multilingues originaire de Yellowknife (Territoire-du-Nord-Ouest) et basée à Winnipeg (Manitoba) depuis 2013. Sa poésie et ses textes critiques ont paru dans plusieurs revues et périodiques. Son premier recueil de poésie, Boussole franche (publié aux Éditions du Blé) est récipiendaire du Prix littéraire Rue-Deschambault 2021. Sa pièce de théâtre Annie et Tom du lundi au vendredi a été mise en lecture au 10e Festival à haute voix 2021 au Théâtre l'Escaouette à Moncton. 

si une communauté
est en perpétuel roulement
elle peut se montrer à l’épreuve
de vieilles idées reçues
à quel moment cesse-t-on d’être
franco-dailleurs
franco-dequeqpart
franco-catégorie(n)
franco-statistico-canadien
franco-forcé
pour devenir
franco
et franc
(Extrait, Boussole franche)

Gabriel Robichaud, Nouveau-Brunswick

Gabriel Robichaud est né à Moncton et a grandi à Dieppe. Il compte cinq publications à son actif, dont deux pièces de théâtre (Crow Bar en 2021, Le lac aux deux falaises en 2016) et trois recueils de poésie (Acadie Road en 2018, Les anodins en 2014 et La promenade des ignorés en 2011), en plus de participer à plusieurs projets collectifs et inédits. À la télévision, il incarne Zoël Bourgeois dans la télésérie À la Valdrague sur les ondes de Radio-Canada. Il co-signe la création du projet docu-fictif théâtral Parler mal avec Bianca Richard, duquel fut tiré Parler mal, le balado sur la plateforme OHdio de Radio-Canada. Consultez son portrait d’auteur.

Voyageuse
Ma langue
Ne parle peut-être pas
À tout le monde
Mais elle frenche
En crisse
(Extrait, Acadie Road)

Yao, Ontario 

Franco-ontarien (Ontario) d’origine togolaise, Yao est un artiste qui charme par l’univers pop, groovy, funk et soul de son écriture imagée empreinte d’une grande sensibilité. Il s’est largement distingué sur la scène canadienne ainsi qu’à l’international (France, Madagascar, Algérie, Tunisie, Maroc, Cap-Vert) par ses concerts personnels, vibrants et captivants. Récipiendaire de plusieurs prix pour l’excellence de son art (Gala Trille Or 2015, 2017 et 2019), Yao s’engage également dans la communauté (Médaille commémorative du Sénat 2018, prix Artiste-éducateur de la Fondation des arts de l’Ontario 2018).

La 31e édition du Salon du livre de Dieppe

Le Salon du livre de Dieppe est une manifestation culturelle consacrée à l’univers du livre et de l’écrit qui s’étend sur plusieurs jours. Il a été connu sous différentes appellations au cours des années : La Fureur de lire, Salon du livre – La Fureur de lire et Salon du livre – Fureur de lire de Dieppe. Ce n’est qu’en 2002 qu’il a pris le nom Salon du livre de Dieppe. Malgré son nom, le rayonnement du Salon dépasse de loin la région urbaine de Dieppe. C’est un évènement qui, dans un milieu majoritaire anglophone, est de première importance autant pour les francophones que pour les francophiles.